Théâtre des Cinq Diamants

AUJOURD'HUI

DANS SA CONCEPTION ARCHITECTURALE, CE PROJET RÉPOND À DEUX PRIORITÉS : OFFRIR AU PUBLIC UN LIEU ACCESSIBLE À TOUS, CONVIVIAL ET CONFORTABLE, ET AUX ARTISTES DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET DES MOYENS TECHNIQUES ADAPTÉS À LEURS PROJETS.

S'il ne manquait pas de charme, l'ancien bâtiment n'avait pas été conçu pour en faire une salle de spectacle, et les années passant il était peu à peu devenu inadapté à l'exploitation d'un théâtre en raison notamment, de la mauvaise organisation des lieux, de la présence d'une colonne porteuse nuisant à la visibilité des spectateurs, et surtout des contraintes de sécurité régissant les établissements destinés à recevoir du public. Enfin, la faiblesse des structures en pans de bois a fini de rendre nécessaire sa démolition pour permettre la construction d'un bâtiment répondant aux nouvelles exigences de sécurité et d'accessibilité.

Le projet a été confié à une équipe pluridisciplinaire, composée notamment autour de l'architecte Gérard Fery, du scénographe Philippe Marioge avec qui il a déjà travaillé pour le théâtre de la commune d'Aubervilliers ainsi que de Christian Hérouard directeur technique du théâtre des Gémeaux et de Marianne Abergel architecte sculptrice.

Au rez-de-chaussée la salle principale est destinée à offrir un véritable accueil au public. Elle est organisée en plusieurs espaces, bar, lecture, murs d'exposition (avec système d'accroche et lumière adaptée) qui font de ce lieu de passage un lieu de vie.

Pendant les temps sans public elle permettra d'accueillir des ateliers de pratique artistique.

Au premier étage la salle de spectacle peut accueillir 80 spectateurs. Elle est desservie par un ascenseur accessible aux personnes handicapées, et équipée de fauteuils individuels dont la disposition en gradin garantit à chacun une bonne visibilité. Le plateau est de 5mx9m et la hauteur sous grill de 4m85. L'équipement scénique (lumière, son, vidéo) permet l'accueil d'une programmation éclectique et pluridisciplinaire.

Elément central de la façade, une baie en verre évoque le carré de la salle de spectacle. Sans dévoiler le coeur du lieu puisqu'elle ne laisse transparaître que les escaliers qui mènent aux étages techniques, elle l'ouvre à la rue, incitant le public à entrer. Et le soir lorsque le bâtiment s'éclaire, la lumière qu'elle diffuse signale discrètement l'activité nocturne qu'il abrite.

Voir le théâtre en images