Théâtre des Cinq Diamants

THÉATRE

Cette année le théâtre des Cinq Diamants réaffirme sa volonté de rester au plus près du théâtre en train de s'inventer avec des résidences de création, des auteurs qui se mettent en scène, des textes majeurs revisités et des occasions toujours renouvelées de pénétrer le processus de création et de participer à la vie du théâtre.

Deux longues résidences vont courir sur cette nouvelle saison qui déboucheront trois créations, et puis un coup de coeur, et le retour du collectif  le théâtre du Sémaphore qui initie un projet ambitieux, mêlant le verbe, la danse, la marionnette, la lumière, la musique et le chant...

Et puis autre  temps fort de la saison, la retrospective des spectacles créés par les jeunes de l'atelier qui ponctuera la saison avec pour commencer la reprise de leur premier spectacle: "L'Odyssée" d'après Homère.

Du 12/10/2011 au 17/10/2011

"Comment je suis devenu Youri Gagarine"

de Toma E.

Mise en scène Adrien Cauchetier

Le théâtre du Sémaphore, que nous avions accueilli l'automne dernier le temps de finaliser la création de "Comment je suis devenu Youri Gagarine", revient avec son spectacle.

Du 09/12/2011 au 30/12/2011

"Chéri Bibi"

d'après le roman de Gaston Leroux

Adaptation et mise en scène Bruno Bernardin

 La Compagnie Les Apicoles présentera sa dernière création "Chéri Bibi" d'après l'oeuvre de Gaston Leroux. Spectacle tout public (de 6 à 96 ans) il a été créé en 2010 dans le cadre d'une tournée organisée avec le mécénat des Editions" Lire c'est Partir" de Vincent Safrat.

Du 11/02/2012 au 16/02/2012

"LE PETIT POUCET"

ou du bienfait des balades en forêt dans l'éducation des enfants

d'après le conte de Perrault - Adaptation et mise en scène Laurent Gutmann

Douze ans après "En route" spectacle tiré d'un conte de Hermann Hesse, et  créé à la demande du CDN de Sartrouville Laurent Gutmann - directeur du CDN de Thionville jusqu'en 2010 - renoue avec le théâtre jeune public.

Du 08/06/2012 au 17/06/2012

"Phèdre 3A"

d'après "Phèdre" de Racine

Création de François Raffenaud

Un chef d'oeuvre en alexandrins est toujours regardé comme une cathédrale à l'architecture fragile et altière; public et comédiens ne s'y aventurent jamais sans une certaine considération, voir un à priori. Alors c'est une visite guidée de "Phèdre" de Racine que se propose d'écrire (en alexandrins, lui aussi) François Raffenaud.